Ateliers régionaux sur l’«Assainissement écologique des centrales hydrauliques» – Inscrivez-vous maintenant!

La renaturation des cours d’eaux représente un grand défi dans le contexte de l’assainissement écologique des centrales hydrauliques, défi qui doit être relevé en commun par la Confédération, les Cantons et les propriétaires et planificateurs de centrales.

Les propriétaires de petites centrales hydrauliques (plus de 1100 sites en Suisse) sont confrontés à de nombreuses questions pour savoir comment mettre en œuvre ces projets. Swiss Small Hydro a donc décidé, avec le soutien de l’Office fédéral de l’environnement et de l’Agenda 21 pour l’eau, de créer des ateliers régionaux d’une demi-journée afin de clarifier les situations et de promouvoir un partage direct d’expériences entre les différents acteurs de ce secteur.

Au total, Swiss Small Hydro organise trois ateliers:

  • 27 mars 2017, 13:30 à St. Gall, pour participants des cantons AI, AR, GL, GR, SG, SH, SZ, TG, ZG et ZH.
    détails ici
  • 8 juin 2017, 08:30 à Lucerne, pour participants des cantons AG, BE, BL, BS, LU, NW, OW, SO, TI, VS (part alémanique) et UR
    détails ici
  • 14 juin 2017, 08:30 à Yverdon-les-Bains, pour les participants de la Romandie (sans BE),
    détails ici

La participation est gratuite, mais l’inscriptions est obligatoire.

Pour plus de détails :  https://swissmallhydro.ch/fr/events/ateliers-regionaux-assainissement-ecologique-des-centrales-hydrauliques/

 

 

 

Le château d’eau Suisse en danger

Offre spéciale: 20% rabais sur les billets du eco.congrès nature pour les membres de Swiss Small Hydro.

Le château d’eau Suisse, un mythe a priori inébranlable, subit aujourd’hui un dérèglement important: le changement climatique fait fondre les glaciers et la limite des chutes de neige monte. La nature et l’agriculture, mais aussi les hommes sont menacés, d’ici peu d’années déjà, de pénurie d’eau.

Des précipitations extrêmes mènent à des inondations et des laves torrentielles destructrices. L’utilisation intensive des eaux suscite des extinctions d’espèces. Et la promotion de l’énergie hydroélectrique accentue le conflit d’intérêts entre sécurité énergétique et protection des eaux.

Ce sont des raisons suffisantes pour qu’au 12e congrès du développement durable suisse on se demande comment rattraper la situation. Ce sera l’objet de trois blocs thématiques orientés sur l’action:

  • Château d’eau Suisse : nouvelle normalité des extrêmes
  • Ènergie hydroélectrique : sauver le climat ou sacrifier les espèces
  • Stress hydrique mondial : la Suisse n’est pas une île

Au 12e eco.congrès nature, au théâtre de Bâle, vous attendent des interventions centrales informatives, des débats, des ateliers et la traditionnelle remise du prix suisse du développement durable, prix eco.ch, dans trois catégories. Aux près de 800 participants, le congrès offre –  ponctué de surprises culinaires –  suffisamment de temps pour consolider les réseaux existants, nouer de nouveaux liens et approfondir son expertise pour des projets futurs.

S’inscrire avec le code promo „EXKLUSIV20“ pour profiter du rabais: www.eco.ch/fr/congres/

 

Un non clair et net au système incitatif en matière climatique et énergétique

La Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national rejette à l’unanimité le projet de système incitatif en matière climatique et énergétique. En revanche, elle approuve la ratification de l’Accord de Paris sur le climat.

​Le projet d’article constitutionnel concernant un système incitatif en matière climatique et énergétique constitue la deuxième étape de la Stratégie énergétique 2050. Ce projet du Conseil fédéral (15.072) vise à réglementer le passage d’un système d’encouragement à un système incitatif. A l’issue d’une discussion nourrie, la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national (CEATE-N) a décidé, par 24 voix contre 0 et 1 abstention, de ne pas entrer en matière sur le dossier. Si la grande majorité de la commission ne conteste aucunement l’utilité des systèmes incitatifs, elle estime cependant que les instruments proposés par le Conseil fédéral en rapport avec le climat et l’énergie sont insuffisants, trop peu différenciés et sans effet vu le contexte du marché actuel. Certains députés considèrent en outre que le projet nuirait à la compétitivité de la place économique suisse. Eu égard aux difficultés que les producteurs suisses d’électricité rencontrent dans le contexte actuel, les membres de la commission sont unanimes à penser qu’il faut rapidement trouver des solutions acceptables pour aborder les problèmes aussi bien à court terme qu’à long terme. La commission va donc se pencher sous peu sur la question d’un modèle adéquat pour le marché de l’électricité. En outre, le Parlement prendra ses premières décisions importantes sur la protection du climat lorsqu’il examinera la nouvelle loi sur le CO2, que le Conseil fédéral doit présenter d’ici la fin de l’année.

Approbation de l’Accord de Paris sur le climat

Par 15 voix contre 8 et 2 abstentions, la commission souhaite habiliter le Conseil fédéral à ratifier l’Accord de Paris sur le climat (16.083), qui porte sur la période postérieure à 2020. Elle s’est également prononcée, par 13 voix contre 12, en faveur de l’objectif de la Suisse de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 de 50% par rapport à 1990. La majorité de la commission estime en effet que l’adhésion de la Suisse avec un objectif ambitieux constitue un signal fort pour la protection du climat: il s’agit d’agir aujourd’hui pour prévenir les dommages importants ou les conflits graves que le changement climatique risque d’entraîner demain. A contrario, une minorité de la commission propose de ne pas entrer en matière sur le projet car elle juge l’accord inutile, la Suisse pouvant de toute façon prendre des mesures pour la protection du climat. D’autres minorités plaident pour la ratification, mais veulent fixer l’objectif de réduction de la Suisse soit à 40% ou 60%. La part des mesures à prendre sur le sol national et à l’étranger pour atteindre l’objectif fixé dans le cadre de l’Accord de Paris n’est pas définie pour le moment; elle sera précisée lors de la révision totale de la loi sur le CO2.

La commission a siégé à Berne les 30 et 31 janvier 2017 sous la présidence du conseiller national Stefan Müller-Altermatt (PDC, SO) et pour partie en présence de la président de la Confédération Doris Leuthard et du conseiller fédéral Ueli Maurer.

https://www.parlament.ch/press-releases/Pages/mm-urek-n-2017-01-31.aspx?lang=1036

Journée Suisse des Moulins 2017: Inscription jusqu’au 7 février 2017

De l’Association Suisse des Amis des Moulins

Chers amis des moulins

Nous vous invitons à participer à la Journée Suisse des Moulins 2017. Cette année, le thème principal est la matière broyée. Quelles céréales, quelles graines travaillez-vous, quelles sortes de noix concassez-vous, quels arbres deviendront des poutres et des planches ? Disposez-vous d’informations sur les champs où poussent les céréales ? Quel bûcheron s’est occupé de l’abattage de l’arbre ? Où poussent les noyers qui donnent les meilleurs fruits ? Comment travaillez-vous la matière broyée dans vos propres moulins ? Merci de nous en faire part et de nous raconter vos expériences à l’occasion de la Journée des Moulins.

Nous souhaitons convaincre plus de 400 meuniers et meunières de participer à la 17e Journée Suisse des Moulins le samedi suivant l’Ascension, 27 mai 2017.

En présentant vos sites à un large public, vous effectuez un travail précieux.

Veuillez nous faire parvenir votre inscription par voie électronique sous le lien suivant au plus tard mardi, le 7 février 2017 : Inscripitons

Vous pouvez également consulter les conditions de participation et toutes les informations sur la page Internet dans les sections « Journée des Moulins » et « Informations ». L’inscription est définitive. Vous trouverez les conditions et les coordonnées sur la feuille d’inscription au format électronique. Nous vous confirmerons votre inscription par voie électronique. Nous serions heureux que vous présentiez votre moulin historique à un large public lors de la prochaine Journée des Moulins.

Les trophées de la petite hydraulique – envoi des candidatures jusqu’au 17 avril 2017

A l’occasion de la célébration de ses 40 ans en 2017, ENVINERGY souhaite mettre à l‘honneur les petites centrales hydroélectriques, en initiant un concours événement inédit en France.

Pour la première fois, des centrales hydroélectriques indépendantes et leurs propriétaires seront ainsi honorés à travers la remise de trophées illustrant les catégories « Patrimoine », « Performance»  et « Environnement ». A travers cette initiative et en partenariat avec les deux syndicats nationaux Electricité Autonome de France et France Hydro Electricité, ENVINERGY choisit de révéler des histoires d’Hommes, de territoires et de passions au cœur de l’industrie hydroélectrique française.

OFEN / SuisseEnergie: Sortez vos projets énergétiques brillants pour le Watt d’Or 2018!

Berne, 05.01.2017 – Pour le Watt d’Or 2018, prestigieuse distinction de l’Office fédéral de l’énergie, l’OFEN cherche dans le domaine de l’énergie des initiatives, technologies, produits, appareils, installations, services, stratégies, bâtiments de nature étonnante, novatrice et porteuse d’avenir ou encore des projets territoriaux à haute efficacité énergétique. En bref, les meilleures performances dans le domaine de l’énergie ! Les propositions peuvent être envoyées jusqu’à la fin du mois de juillet 2017. Vous trouverez toutes les informations sur le site internet www.wattdor.ch.

Le Watt d’Or 2018 sera décerné dans quatre catégories:

1. Technologies énergétiques
2. Energies renouvelables
3. Mobilité économe en énergie
4. Bâtiments et espace

Stratégie énergétique 2050 – Texte de la vote final

La version définitive de la stratégie énergétique 2050 peut maintenant être téléchargé en format PDF sur le site Web de l’Office Fédéral de l’Energie. Pour la petite hydraulique les articles 19 et 24 sont particulièrement intéressants.

Download Stratégie énergétique 2050

SuisseÉnergie – Newsletter Petites Centrales Hydrauliques N° 30

teaser_821449726La nouvelle newsletter sur les petites centrales hydrauliques (PCH) est disponible.

Télécharger: ici.

S’abonner à la newsletter: ici.

Le Conseil fédéral réduira les taux de rétribution pour les installations photovoltaïques et la petite hydraulique

Berne, 02.12.2016 – En 2017, le Conseil fédéral réduira les taux de la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) pour les installations photovoltaïques et les petites centrales hydrauliques. Le taux de rétribution pour le photovoltaïque baissera au maximum de 28% en deux étapes, soit au 1er avril et au 1er octobre 2017, et sera dès lors fixé à 13,7 ct. pour les installations ajoutées et les installations isolées ainsi qu’à 15,8 ct. pour les installations intégrées. Les taux de la rétribution unique pour les petites installations photovoltaïques seront réduits au 1er avril 2017 et au 1er avril 2018. Pour les petites centrales hydrauliques, les rétributions de base seront réduites de 18% au maximum et le bonus d’aménagement des eaux de 50% au maximum à partir du 1er janvier 2017. Le 2 décembre 2016, le Conseil fédéral a inscrit cette réduction ainsi que d’autres modifications dans une révision de l’ordonnance sur l’énergie qui entrera en vigueur au 1er janvier 2017.

Plus ici.

Jugement du Tribunal Fédéral au sujet de la petite centrale hydraulique de Covatanne

Dans un communiqué du 23.11.2016, le Tribunal Fédéral fait savoir qu’il accepte le recours contre le refus d’accorder une autorisation d’exploitation pour la petite centrale des gorges de Covatanne dans le canton de Vaud. Le fait que la production d’électricité de cette centrale soit relativement faible, vu que les répercussions sur la nature et l’environnement de la centrale planifiée sont faibles, n’a pas été considéré comme suffisant pour renoncer au projet. Le Tribunal Cantonal du canton de Vaud doit donc réviser son jugement. Il doit en particulier tenir compte de l’aspect économique du projet.

Le Tribunal Fédéral fonde sa décision sur la loi sur l’énergie actuellement en vigueur qui vise à augmenter la production d’électricité d’origine hydraulique, principalement à l’aide de petites centrales hydrauliques; les petites centrales hydrauliques étant indispensables pour atteindre cet objectif. Le Tribunal Fédéral cite en outre le très faible impact de cette centrale sur le paysage et l’environnement et le fait que sa part de production hivernale est relativement élevée par rapport à la moyenne des petites centrales hydroélectriques.

Swiss Small Hydro se réjouit de ce que le Tribunal Fédéral rejette enfin les faux arguments utilisés contre la petite hydraulique ces dernières années et confirme ainsi les prises de position de Swiss Small Hydro.

Communiqué aux médias du Tribunal fédéral

  • Arrêt du 23 novembre 2016 (1C_231/2015): «Admission d’un recours contre l’annulation des autorisations nécessaires à l’exploitation d’une centrale hydroélectrique dans le canton de Vaud »: http://www.bger.ch/fr/press-news-1c_231_2015-t.pdf

 


Infographie

Informations générales sur la petite hydraulique:
https://swissmallhydro.ch/fr/infostelle-kleinwasserkraft-2/kleinwasserkraft-allgemein/
D’autres informations sur les petites centrales hydrauliques en Suisse sont disponibles aux adresses suivantes.

  • Argumentation sur les petites centrales hydrauliques. Download
  • Brochure à propos des petites centrales hydrauliques: « 10 bonnes raisons d’opter pour les petites centrales hydrauliques », ISKB / Swiss Small Hydro, Download
  • Bases et sources sous-tendant la brochure, Download
  • Base de données d’images de Swiss Small Hydro sur Flickr: https://www.flickr.com/photos/kleinwasserkraft